AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

MIA + feel, felt, felt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: MIA + feel, felt, felt. Jeu 11 Oct - 15:13



wheeler, mia polina
+ we're building it up to bring it back down.

Nom Wheeler PRÉNOMS Noah Ashton au départ, Mia Polina à présent. ÂGE Vingt-trois ans NATIONALITÉ Anglaise et Bulgare LIEU DE NAISSANCE Chelsea, Angleterre CARACTÈRE Drôle, maligne, fragile, susceptible, féminine, maternelle, impulsive, bordélique, jalouse, chiante, volage, mystérieuse PÊCHÉ MIGNON Le chocolat, la chantilly et les fraises SITUATION SOCIAL Célibatairement en couple si je puis dire SITUATION FINANCIÈRE Très bonne grâce à son métier GROUPE People help the people CRÉDIT Tumblr babe SCÉNARIO Nope

très gourmande, elle est une grande fan de macarons impulsive, il ne sera pas rare de la voir frapper quand les choses vont mal, et la voir regretter ensuite aventurière, elle aime se fourrer dans des choses qui ne la regardent pas ou qui pourraient lui attirer des problèmes fan de musique, il ne sera pas rare de la retrouver chez elle écouteurs aux oreilles elle essaie tant bien que mal de protéger sa vie privée, ce qui n'est pas chose facile avec ces journalistes qui la traquent sans cesse parfois il lui arrive de regarder les photos d'elle en tant que Noah et elle n'en revient pas de la transformation depuis son opération pour sa transformation à dix-huit ans, elle a une peur bleue des hôpitaux elle est du genre sentimentale et tombe amoureuse comme on tombe d'une chaise elle adore les animaux et s'est même engagée dans une association pour eux, ainsi que pour les enfants elle est de Chelsea et est fière de l'être elle se mord la lèvre inférieure lorsqu'elle stresse elle ne regarde pas beaucoup la télévision mais passe plus de temps sur le net elle aime chantonner sous sa douche elle est très fragile et a souvent besoin d'être rassurée bien qu'elle joue les fortes elle a essayé d'être végétarienne mais n'a pas réussi à tenir ce régime, l'appel de la viande étant plus fort elle a un secret qui pourrait peser lourd sur sa carrière mais également sa vie privée.



Spoiler:
 


Dernière édition par Mia Wheeler le Sam 27 Oct - 15:43, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MIA + feel, felt, felt. Jeu 11 Oct - 15:14


Frères pour la vie ? Le garçonnet, auriculaire levé, le tendait à son jumeau, sourire aux lèvres. Et même au-delà. Et son jumeau lui répondit, attrapant son auriculaire avec le sien. Aaron et Noah durant leur enfance. Deux frères qui étaient très proches et qui ont toujours tout partagé. L'absence de leurs parents toujours trop préoccupés par leur travail et leur place, toujours à se soutenir aussi bien dans les bons que dans les mauvais moments. Jusqu'à leur seize ans. Âge où Noah a fini par prendre son indépendance, à vouloir être différent des autres garçons. A vouloir toujours être de plus en plus efféminé. Une chose que Aaron a très mal prise, et il s'est même éloigné de son frère, étant comme ces autres qui se moquaient de lui et le malmenaient quotidiennement. Noah en a énormément souffert, et il s'est même renfermé sur lui-même. Jusqu'à finalement passer le cap, et se faire opérer à la majorité. Il rêvait d'être enfin une femme, la seule façon qui lui permettait d'être bien, d'être lui-même en somme. Sauf qu'il a failli le payer de sa vie. Ce qui a ramené Aaron. On dit qu'on n'oublie jamais réellement ceux qui ont compté pour nous. Ils continuent de nous accompagner, quoi qu'on fasse. Aaron l'a compris, à travers tous ces jours d'angoisse pour son frère. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il le, ou plutôt la vit sortir de l'hôpital en magnifique jeune femme qu'elle était. Bien entendu, il aura fallu du temps à Aaron pour accepter que son frère jumeau était à présent sa sœur jumelle, tout n'a pas été un long fleuve tranquille. Mais avec le temps, leur amour fraternel a été plus fort que tout. Aaron et Mia vivent donc ensemble à présent, ne se sentant plus capables de se séparer après ce qu'ils ont vécu. Aaron est fier de sa sœur, de la carrière qu'elle mène et du symbole qu'elle représente pour le monde de la mode. Mia, quant à elle, essaie souvent de décoincer son frère, bien qu'il soit capable de se débrouiller tout seul. En somme, ils sont souvent ensemble et tiennent énormément l'un à l'autre. Personne ne pourra plus détruire ce lien qui les unit, ou du moins, ils l'espèrent fort. Personne ne peut prévoir le futur, n'est-ce pas ? Qui sait de quoi demain sera fait ? Il suffit d'espérer, de croiser les doigts, et de continuer son petit bout de chemin, tout simplement.


Miss Hampton, what can you tell us about Mia that we don't know yet ? Question qui revenait souvent ce soir pour notre belle Kayline. Elle n'avait jamais été vraiment pour revenir sur les tapis rouges, sur le devant de la scène, mais que ne ferait-elle pas pour sa Mia ? Ou même son Noah à vrai dire. Parce qu'elle a été la meilleure amie de Noah avant d'être celle de Mia. Les deux enfants ont grandi ensemble et se sont toujours bien entendus. Il était donc évident que Kay le suive tout le long de sa transformation et maintenant le long de sa carrière. Elle était vraiment fière de sa Mia, la top model qui avait fait son petit bonhomme de chemin depuis son adolescence chaotique. Sorry but best friends don't tell each other's secrets, this is what we're made for. Ou comment éviter les questions gênantes à l'aide d'un grand sourire et d'un jeté de cheveux. Les deux jeunes femmes avaient ce don en commun, celui de tourner la tête des hommes et de rendre les femmes jalouses. Et voilà que Mia faisait son entrée. Tous les photographes se tournèrent vers elle et ne manquèrent pas de l'aveugler en tentant de capter le meilleur cliché de la déesse brune. Personne n'aurait pu imaginer que Mia était Noah avant de devenir le mannequin qu'elle est maintenant. Seuls ses proches étaient au courant, mais il faut bien qu'elle s'en détache de cette image qui lui collait de bien trop près. Il fallait que les autres l'acceptent pour celle qu'elle était. Dès son arrivée, Mia fila auprès de Kay et elle lui prit la main, posant volontiers à ses côtés. Elle était sa petite perle, la femme de sa vie, la mère de son filleul, la seule qui puisse réellement la comprendre j'en ai bien peur. Mia et Kay à la vie, à la mort.


Dernière édition par Mia Wheeler le Sam 27 Oct - 15:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MIA + feel, felt, felt. Jeu 11 Oct - 15:14


« Sérieusement, t'as rien de mieux à faire que te trouver là où je suis à chaque fois ? » Mia, qui avait pour une fois plusieurs verres de trop dans le nez, leva la tête pour croiser le regard de Wilden, regard qu'elle eut du mal à soutenir sous l'effet de l'alcool. Elle prit le scotch qui se trouvait devant elle et le descendit en peu de temps qu'il n'en faut pour le dire. Puis, elle tenta tant bien que mal de se lever, manquant de se ramasser au sol deux fois. La demoiselle pointa ensuite son index sur la poitrine de Wilden, d'un air accusateur. « Dégage Headcliff. » Wahou Mia, tu m'étonnes ma belle. Je t'avais connue beaucoup plus craintive il y a quelques années de cela. Tu ne te serais jamais rebellée de cette façon ma poupée. Et maintenant, tu as trouvé cette force de je ne sais où pour dire à la vie d'aller se faire foutre. Parce que oui, cet homme était devenu ta vie, en trois ans. Un bel enfoiré, un gros enfoiré, qui a pris sa place dans ton existence, jusqu'à effacer tout le reste. « Tu es saoule Wheeler. » Et c'est alors que Mia se mit à rire. Bêtement, pour rien, en se raccrochant comme elle le pouvait au bar, voyant déjà la pièce tourner, encore et toujours autour d'elle. « C'est quelque chose que ma mère aurait pu me dire. » Des larmes coulent sur ta joue ma belle, tu sais bien qu'on n'aime pas voir ça par chez nous. Une femme qui pleure, c'est mal vu. Enfin, tu vas me dire que ça s'applique uniquement aux réelles femmes. Ouais, j'ai entendu dire qu'on t'avait traité de "tapette", de "tarlouze" au départ. Quand Noah est devenu Mia. T'avais dix-huit ans, t'étais mal dans ta peau, et t'es passé sur le billard pour avoir une paire de nibards. T'es devenu une femme, une vraie, et un an plus tard, t'as rencontré Wilden. Un flic corrompu, un mec qui avait plus de but dans la vie. Il y a trois ans, c'est lui qui aurait été à ta place complètement défoncé. Alors c'est vrai ce qu'on dit, qu'une femme peut essayer de faire d'une épave un homme et qu'elle peut y arriver, mais que lorsqu'elle décide de faire d'un homme une épave, elle y arrive toujours ? « T'as pas de mère Wheeler, arrête tes conneries. » Et toi t'as plus de femme du con. Ouais, tu avais envie de lui balancer sa triste vie à la figure. Mais tu ne vas pas te rabaisser à son niveau. Tu ne vas pas lui rappeler qu'il venait de perdre sa femme quand tu l'as rencontré, qu'il se détruisait à petit feu pour oublier sa mort, dont il était responsable. Non, dans ta tête tu veux juste garder ces bons moments que vous avez vécus. Parce qu'il a été le premier à te voir comme la femme que tu étais devenue. Il aura fallu du temps tout de même pour qu'il ravale sa fierté, et qu'il ose enfin te dire qu'il t'aimait. Pour l'être humain que tu étais, et pour la bonasse que tu étais devenue. Ouais, il t'avait dans la peau. Tellement qu'il a du t'arracher à lui, brutalement. Ouais, la dernière fois qu'il s'est attaché à une femme, il l'a détruite. Et il ne veut plus être celui qui reste quand l'autre part. Donc il te rabaisse, fait partie parfois de tes détracteurs, et pourtant, il ne peut pas accepter de te laisser à un autre. Et depuis trois ans, il est toujours là pour toi quand il le faut. « Viens, je te ramène. » Tu viens de tomber dans ses bras. Au sens littéral du terme. Tu vacilles bien trop pour continuer comme ça. Wilden te prend dans ses bras, et tu enroules les siens autour de son cou. On dirait une petite fille de cinq ans comme ça ma belle, mais tu n'es déjà plus avec nous. Wilden a ta vie entre ses mains, et il s'en occupe comme de la prunelle de ses yeux. Ce soir-là, il s'occupera de toi, te ramènera chez lui, passera la nuit dans le canapé pour te laisser le lit, et c'est toi qui le trouvera au petit matin, enroulé dans sa couverture, blotti sur ce canapé pas très confortable. Oui, vous vous êtes changé la vie mutuellement. Brutalement, brusquement, violemment. Vous vous détruisez doucement de la sorte, mais sans cette destruction, vous ne pourriez vivre. Un cercle vicieux, dont vous seuls avez la clé mes loulous.


Mia ? Minuit passée. Au dehors, la pluie battait son plein. Elle tombait sans cesse depuis presque une heure. Tout Londres semblait dormir doucement, comme bercée par les clapotis de l'eau. Du moins, presque tout Londres. Je sais qu'il est tard, mais je peux entrer ? Mia tremblait comme une feuille. Ses vêtements étaient trempés sur elle et l'engourdissaient terriblement. Même sa veste ne lui était plus d'aucune utilité. Elle se tenait là, devant la porte de la grande demeure du grand Madden, le rockeur qui vendait des disques comme il respirait. Et Mia était arrivée, tout humble qu'elle était, et elle le fixait dans les yeux. James s'apprêtait à ouvrir la bouche, lorsqu'il remarqua que les lèvres de la jeune femme tremblaient encore plus que le reste de son corps. Ses yeux s'embuaient, et il semblait y pleuvoir encore plus qu'à l'extérieur. Puis, elle tomba. Dans ses bras. Qu'il ouvrit automatiquement pour l'y accueillir. Et elle fondit en larmes. Et James commença à se sentir mal à son tour, comme s'il portait son mal-être à son tour, comme si tout le poids qui faisait plier ses épaules se jetait sur les siennes. Et il eut le bon réflexe de reculer avec la jeune femme dans les bras, afin de l'écarter du froid extérieur. Il la quitta un court instant, filant chercher de quoi essuyer Mia, revenant avec l'une de ses chemises. Tu m'excuses, je n'ai pas l'habitude des robes pour mon usage personnel. Il avait tenté de la faire rire, mais rien n'y faisait. Aïe, ça devait être bien sérieux. Il la laissa donc se changer, et une fois de retour, il la prit dans ses bras, s'asseyant sur le canapé, la tête de la jeune femme posée sur son épaule. Je sais ce que vous vous dites, quel beau petit couple et j'en passe, mais pas du tout. Ou du moins, uniquement pour les médias. Le beau chanteur avec la belle mannequin, que demande le peuple. Mais ce n'est pas aussi facile que ça. Mia n'est pas aussi facile que ça. Elle a eu le malheur de laisser son coeur se promener dans des lieux dangereux, et il est tombé dans un vieux piège qui avait été oublié. Et maintenant, elle était accro à un homme qui ne la voyait que lorsqu'il le voulait bien. James, tu crois qu'un oiseau peut aimer un poisson ? La façon qu'avait la jeune femme de lui demander si elle avait raison d'aimer un homme qui ne l'aimait elle qu'à moitié. Et ça, James l'avait bien compris. Il faisait mine de ne pas être touché, de ne pas vouloir être avec elle plus que ça, mais il en était amoureux le petit. Il aurait volontiers renoncé à tout ce qu'il avait pour son bonheur, et elle ne voyait rien, ou du moins elle faisait mine de ne rien voir. Je suppose que s'ils ont un endroit à vivre à deux, tout est possible. Mia releva la tête, pour apercevoir le visage de James, et elle lui sourit. D'un sourire franc, d'un sourire qui dit merci. Merci d'être là, merci de ne pas être parti comme les autres, merci de ne pas la juger sur son passé mais de simplement se concentrer sur son futur. Et elle déposa un baiser sur la joue du jeune homme, avant de revenir se blottir contre lui. Apparemment son sourire était contagieux, puisque James avait le même aux lèvres. Bien entendu qu'il aurait voulu plus, que ces rumeurs lancées par les médias soient vraies, mais tant qu'il gardait cette place tout de même importante dans la vie de Mia, il était content. Il avait besoin de tout ça, de sentir son parfum venir lui embaumer l'esprit, sa peau délicate contre la sienne, son coeur poursuivant sa petite course habituelle, ses doigts entremêlés aux siens. Et c'est ainsi qu'il se sont endormis tous les deux ce soir-là, comme deux amants perdus tout près l'un de l'autre.


Dernière édition par Mia Wheeler le Mar 16 Oct - 18:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
+ THAT'S THE WAY IT'S GONNA BE
postes : 469
Date d'arrivée : 10/08/2012

MessageSujet: Re: MIA + feel, felt, felt. Jeu 11 Oct - 15:21

La plus beeeeeeelle :mouton :

_________________
◊ You and I go hard, at each other like we're going to war. Que dirais tu si je te disais que toutes les nuits je rêve de toi ? Que toutes les nuits j'imagine une vie à tes côté et que tout les matins je regarde ce bébé en me disant que tout ceci n'est que pure utopie. Pourtant tu es l'homme de ma vie et je le sais.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MIA + feel, felt, felt. Jeu 11 Oct - 15:24

Haaaaan, et toi alors, la plus canon
Revenir en haut Aller en bas
avatar
+ THAT'S THE WAY IT'S GONNA BE
postes : 469
Date d'arrivée : 10/08/2012

MessageSujet: Re: MIA + feel, felt, felt. Ven 12 Oct - 11:04

j'aime ton petit mot dans spoiler de ta fiche !! moi aussi je t'aime ma femme I love you

_________________
◊ You and I go hard, at each other like we're going to war. Que dirais tu si je te disais que toutes les nuits je rêve de toi ? Que toutes les nuits j'imagine une vie à tes côté et que tout les matins je regarde ce bébé en me disant que tout ceci n'est que pure utopie. Pourtant tu es l'homme de ma vie et je le sais.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: MIA + feel, felt, felt. Ven 12 Oct - 15:54

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: MIA + feel, felt, felt.

Revenir en haut Aller en bas

MIA + feel, felt, felt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pacôme ♔ i felt like destroying something beautiful
» ~ i feel like my life is flashing by and all i can do is watch and cry
» MAC Temperature Rising Collection - Mai 2013
» That's not about who you are, but how you feel. Ft. Erin Darjeeling
» Can you feel the love tonight? ∞ Leviya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHE AGAIN :: II - THIS IS YOUR SONG :: if you seek me :: goodbye my friend-