AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:38



Caleb Lewin
Standing In The Dark

Nom Lewin PRÉNOM Caleb ÂGE 28 ans Métier/études Ancien militaire devenu infirmier NATIONALITÉ Anglaise LIEU DE NAISSANCE Londre CARACTÈRE Sociable- secret- violent - jaloux-taquin-a l'écoute-taquin-sensible PÊCHÉ MIGNON l'alcool SITUATION SOCIALE Célibataire SITUATION FINANCIÈRE Basique GROUPE COME KNOCK ON MY DOOR CRÉDIT tumblr SCÉNARIO Nop

Il boit assez souvent, avant et après le boulot Il écrit beaucoup de lettre à son inconnue Il est assez méfiant et secret et parle rarement de la guerre Il a un chat qui s'appelle Pixie Il aimerait avoir des enfants Il aime son travail à l’hôpital Il à une cicatrice sur le torse en forme de balle et une autre dans le dos Il aime lire Il aime les endroits calme de la ville dites nous tout sur votre perso dites nous tout sur votre perso Il a parfois très mal au dos a cause de la balle qu'il a eu dans le dos



l'histoire de ma vie

« C'est seulement maintenant que je me rends compte à quel point c'était idiot. J'ai espéré, oh si tu savais, petit, comme j'ai pu espérer que tu changes. Chaque jour, je me disais que pendant cette courte nuit tu avais peut-être pus réalisé à quel point tu pouvais me faire du mal. » Il était là devant son père, face à face les yeux dans les yeux, c'était la première fois qu'il osait dire les choses à son père. Cet homme qui l'avait fait souffrir étant petit, qui avait fait souffrir sa mère aussi. Il avait fait quelques années de prisons et sa mère bien trop faible et soumise l'avait repris dans la maison familiale. L'ambiance était étouffante comme quand il était petit mais, maintenant Nathan était assez grand pour se défendre et pour défendre sa mère aussi.« Tu m'as lâché la main au milieu de la route, tu m'as fait pleurer, tu m'as oublié. Pendant que mes amis me racontaient leurs moments passés avec leur père moi je pleurais en silence. Je me rappelais que la veille tu m'avais frappé encore et encore. » Il fallait qu'il lui dise, après tant d'années à souffrir en silence. La mâchoire serrée, le père évite le regard de son fils, fuyant pour la première fois, il n'avait plus d'emprise sur son fil, les coups ne marcheraient plus.« J'ai mal et je suis en colère parce que je sais que je ne pourrais jamais compter sur toi. Tu n'es pas quelqu'un de fiable, vraiment pas. Je ne t'aime pas, tu as beau être mon père, avoir servi à me mettre au monde, pour moi tu n'es rien, plus rien. Tu n'as jamais été là, à part bien sûr pour nous faire du mal à maman et moi. » La colère était grandissante des deux côtés, qui frapperait le premier ? « Dis-moi ? Je voudrais comprendre pourquoi tu as fait ça ? Pourquoi t'es comme ça. Pourquoi n’es-tu pas quelqu'un de normal. Pourquoi tu m'as pas aimé comme tu l'aurais dû, c'était ton rôle merde. Prendre soin de ta famille ! Au lieu de ça tu n'as pris bien soin de nous faire souffrir pendant toutes ces années. » Le coup était parti en plein dans une des pommettes du jeune homme, son père avait encore frappé, une dernière fois. Il ne le laisserait plus faire. Il donna un coup de poing dans sa mâchoire, il levait la main sur son père pour la première fois, sa mère assistant au triste spectacle sans rien dire, immobile, frêle.« Je voudrai que tu partes de notre maison, ce n'est pas ta place ici » « Caleb s'il te plait je l'aime, c'est ton père mais c'est avant tout mon mari. » Un petit rire sarcastique faisait son apparition sous la colère. « L'amour, l'amour ne couvre pas tout maman, l'amour c'est normalement du bonheur. Tu es heureuse ? Tu es heureuse sous les coups, tu étais heureuse quand il me frappait chaque soir ? T'es tellement sous son emprise que tu crois au miracle, il ne changera jamais. » Malgré son insistance, elle ne changerait pas d'avis. Il avait 18 ans l'heure pour lui de partir loin de tout ça, une nouvelle vie...



A 23 ans Caleb était en mission en Irak, il venait d’être diplômé Infirmier mais rien à voir avec son premier métier, il était militaire avant tout. Il devait protéger ses compagnons, protéger son pays, le pays où il était. Il devait se battre. Tout autour, de la fumée, de la poussière. Des explosions, encore, dans son corps autant qu'autour de lui. Un décompte, la voix assurée des supérieurs. Mourir, s'il le fallait. Il devait se sacrifier, avancer, ne pas réfléchir, protéger, se battre, se battre. S'offrir au combat, s'offrir pour la paix, s'offrir à la guerre. Les insultes résonnaient, vite cachées par le bruit sourd des mitrailles. Il était en Irak, il était à Bagdad, les armes qu'il soutenait plus légères que jamais, le poids qu'il portait sur les épaules plus lourd que n'importe quand. Des cris. Des femmes, des hommes. Un regard au loin, des victimes, des blessés. La mort approchait, la mort était là. Des cadavres, à ses pieds, dans ses prunelles. La peur n'était plus qu'une impression, il ne fallait plus penser, il fallait ignorer le sang, la souffrance. La voix des supérieurs, encore, des ordres. Des avions, des assauts, des explosions. Depuis combien de temps n'avait-il pas vu un ciel intact, un ciel sans plaies, sans cicatrices ? Tout n'était que poussière, il était seul, au milieu de ce combat. Il était le protecteur, il devait sauver ces femmes qui hurlaient, ces enfants qui tentaient désespérément de vivre. Il était le soldat, il devait se battre au nom de son pays, de sa nation, de sa patrie. Écouter les mensonges des hommes politiques, oublier les sanglots des mères, des épouses, dont les enfants, les maris, ne reviendraient pas. Avancer au rythme des tirs, se coucher, éviter, regarder, écouter, fermer les yeux sur les hommes morts. Fermer les yeux sur la mort. Il n'était rien, un pion, en Moyen-Orient, au milieu de nulle part. Au milieu de fantômes. Rien ne l'arrêterait, se battre jusqu'au bout. Attaquer. Défendre. Protéger. Il savait, il sentait, qu'il devait protéger. Les bombes n'étaient plus que des murmures.
Que faisait-il ? Ses lèvres frémirent légèrement. Il n'avait pas bougé. Immobile, le regard dans le vide. Où était-il ? Ce bruit, cet avion, cet assaut, qui l'avait déchiré, d'où provenait-il ? Tous ces cris, ces explosions. Il cligna des yeux. Ce silence était si assourdissant. La projection d'un tir vint lui brûler le visage. Il cligna des yeux une deuxième fois. Une première balle dans son torse une autre dans son dos. Le sang, la douleur, l’inconscience, le noir.


Chère inconnue,

Je suis sur un lit d’hôpital, je sais la phrase d’accroche est presque pathétique mais, je n’ai rien à dire d’autre. Le projet des lettres pour les combattants, ce n’est pas pour moi tout ça, même si votre lettre me réchauffe le cœur. Je ne connais pas votre prénom, ni votre vie. J’ai du sang sur les mains madame, tellement de sang. J’ai vu la mort oh si vous saviez à quel point j’ai vu la mort dans mes yeux. Elle hante mes nuits, mes jours, elle est présente avec moi. J’ai été blessé c’est pour ça que j’ai reçu une de vos lettres et je suis sûr qu’elle mettra de la chaleur dans tous les cœurs qui en recevront une. Une balle, puis deux et je suis vivant, j’ai du mal à y croire, pourquoi moi ? Alors que beaucoup de mes collègues sont morts au combat. J’espère secrètement avoir une réponse de votre part, c’est bizarre je vous l’accorde mais vous me faites un peu de bien alors que mon esprit et si noir en ce moment. Je vais bientôt retourné vivre chez moi, loin de la guerre mais pas loin des hôpitaux pour mes blessures et aussi parce que j’étais enfin je suis infirmier. J’angoisse pour ce retour et je ne sais pas pourquoi je vous en parle à vous. Par écrit c’est tellement plus facile. J'espère avoir de vos nouvelles rapidement, j'espère en savoir plus sur vous. Caleb Lewin



Spoiler:
 


Dernière édition par Caleb Lewin le Dim 28 Oct - 2:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CASSIAwe we're fuckin born to die
postes : 349
Date d'arrivée : 27/10/2012

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:42

oh my fuckin gosh, c'est bien l'arrivée des bg sur BA.
Bienvenue, réserve moi un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:44

Merci.

Kaya bien sûr pour le lien ma belle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
+ THAT'S THE WAY IT'S GONNA BE
postes : 469
Date d'arrivée : 10/08/2012

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:44

okaaaay je viens de décéder sur place là ! que t'es seeeeeeksy gaarde moi un lien au chaud bienvenue parmi nous !

et oui Cassia c'est l'arrivée des bgs !

_________________
◊ You and I go hard, at each other like we're going to war. Que dirais tu si je te disais que toutes les nuits je rêve de toi ? Que toutes les nuits j'imagine une vie à tes côté et que tout les matins je regarde ce bébé en me disant que tout ceci n'est que pure utopie. Pourtant tu es l'homme de ma vie et je le sais.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:50

Sublime jeune femme, merci pour l’accueil, possible une réservation d'avatar ? :)

Pas de soucis pour le lien, c'est avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
+ THAT'S THE WAY IT'S GONNA BE
postes : 469
Date d'arrivée : 10/08/2012

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:51

avec très grand plaisirs I love you

_________________
◊ You and I go hard, at each other like we're going to war. Que dirais tu si je te disais que toutes les nuits je rêve de toi ? Que toutes les nuits j'imagine une vie à tes côté et que tout les matins je regarde ce bébé en me disant que tout ceci n'est que pure utopie. Pourtant tu es l'homme de ma vie et je le sais.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
∞ maxiel
we're beautiful like diamonds in the sky
postes : 176
Date d'arrivée : 26/10/2012

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:51

BIENVENUEEEEEEEEEEEE

_________________
    → your hand fits in mine.
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    you can't go to bed without a cup of tea and maybe that's the reason that you talk in your sleep. and all those conversations are the secret that i keep, though it makes no sense to me. ► sunday.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 22:58

Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
KEN ♡ always forgive, never forget.
postes : 194
Date d'arrivée : 26/10/2012

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 23:05

WELCOME.
Merde pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 23:10

Merci jeune homme :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Sam 27 Oct - 23:59

Bienvenue & bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Dim 28 Oct - 0:02

Merci ma belle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
+ THAT'S THE WAY IT'S GONNA BE
postes : 469
Date d'arrivée : 10/08/2012

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part » Dim 28 Oct - 10:46


félicitation

Bravo, tu es validé(e). La première chose à faire et d'envoyer un petit mp [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] avec ton petit secret. Tu vas ou as été ajouté au groupe COME KNOCK ON MY DOOR, félicitation ! Bien sûr, comme sur chaque forum RPG, tu peux demander, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] & même [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] si tu le souhaites. Afin d'avoir de la matière à exploiter durant tes rp, nous te conseillons fortement d'ouvrir un topic [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et d'aller en demander à ceux qui t'inspire. Si tu veux créer un scénario, n'hésite pas à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et si jamais tu as des questions, tu peux nous envoyer un mp, nous y répondrons sans problème. N'oublie pas de jeter fréquemment un coup d'oeil [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], étant donné que cette catégorie regroupe toutes les news importantes à prendre en compte. Si tu as deux minutes à nous accorder, nous te prions de bien vouloir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] toutes les deux heures.
Bon jeu et bienvenue sur Breathe Again Caleb Lewin. I love you


_________________
◊ You and I go hard, at each other like we're going to war. Que dirais tu si je te disais que toutes les nuits je rêve de toi ? Que toutes les nuits j'imagine une vie à tes côté et que tout les matins je regarde ce bébé en me disant que tout ceci n'est que pure utopie. Pourtant tu es l'homme de ma vie et je le sais.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: « L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part »

Revenir en haut Aller en bas

« L'alcool ne mène à rien, ça tombe bien je ne vais nulle part »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [curiosité] - Actes originaux qui changent de l'ordinaire (suite 3)
» Fall tombe bien !
» AIDER MON FILS A SORTIR DE SON ALCOOL
» tout ou rien......
» J'ai rien compris, et vous?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BREATHE AGAIN :: II - THIS IS YOUR SONG :: if you seek me :: goodbye my friend-